Projet de Fablab à Niort

Les robots de l'entreprise ENO 

Les robots de l'entreprise ENO

A l'automne 2017, nous avons pris contact avec l’entreprise niortaise ENO (émaillage de planchas) par l’intermédiaire de Guy Brangier, qui a écrit un livre relatant l’histoire industrielle de cette entreprise depuis un siècle et à permis à nos membres de bénéficier d’une visite commentée passionnante.

 

C’est à cette occasion que nous avons appris que son directeur-général, monsieur Laurent Colas, souhaitait réaliser un « Fablab ». Nous l’avons donc rencontré à nouveau à ce sujet, puis, avec son accord, nous en avons informé monsieur G. Seignon, proviseur du lycée de la logistique et de l’automobile, à Niort, afin de lui exposer les grandes lignes de ce projet de formation professionnelle et de le mettre en relation avec son concepteur.

Un « Fablab » ou laboratoire de fabrication est un concept qui est né à la fin des années 1990 et a été défini en 2004, à l’université américaine du MIT. Son principal objectif est de démocratiser les processus de conception, de prototypage et de fabrication d’objets uniques, décoratifs, de remplacement (transformer ou remplacer des objets de la vie courante), de designs et de procédés (« How to make everything » et « Do it yourself » (DIY). En France, les premières initiatives ont été lancées à partir de 2009.

Il s’agit donc de créer et d’échanger (principe d’open source et de participation en réseau) plutôt que de consommer. Ces ateliers communautaires de fabrication numérique d’objets forment un réseau international soumis à une charte. Ils s’adressent gratuitement (ou en échange de services bénévoles) à des utilisateurs-créateurs bénévoles (encadrés par des
professionnels) de diverses origines et opinions, d’âges et de métiers différents : entrepreneurs, étudiants, professeurs, lycéens, bricoleurs expérimentés, retraités, jeunes startups, designers, artistes…

Un « Fablab » type regroupe un ensemble de machines à commande numériques standards, de niveau professionnel et peu coûteuses (dont des imprimantes 3D) dans des espaces dits de « coworking ». Ces lieux de recherche, de création, de conception, d’exploration, d’expérimentation et de réalisation ont vocation à rester disponibles pour les autres membres à des fins d’étude individuelle. Ils sont les laboratoires de demain car ils travaillent sur des sujets d’innovation à la pointe de la technologie. Les « Fablab » explorent un autre aspect de l’acquisition des savoirs, hors champ commercial, sans autorité de contrôle (hormis la communauté des « Fablabs »). Ils jouent un rôle essentiel dans le cadre de la transition numérique qui modifie en profondeur notre rapport à la société de consommation.

Ce concept de création libre et collaborative, dans un espace de rencontre (plate-forme ouverte), est devenu un mouvement culturel et social, qui se nourrit et vit de l’intelligence collective en partageant des connaissances et des compétences techniques.

 

Accès au site national

 AMOPA

amopa logo petit

Haut de page